La formation des lauréats du programme Accountability film school a pris fin, ce 2 octobre 2021, à  l’issue de cours théoriques et pratiques sur la production cinématographique, dans les locaux de l’ONG, à Magnabougou. Les travaux ont été sanctionnée par la présentation d’un film produit pas les lauréats, preuve de l’assimilation des cours dispensés par les encadreurs professionnels.

La cérémonie, qui a regroupé les candidats de Bamako et des régions retenus à l’issue du processus de sélection rigoureuse, a aussi enregistré la présence des responsables de l’ONG Accountability-Lab-Mali, notamment, Moussa Kondo et Souleymane K. Bouaré ; Dramane Fofana, directeur du projet Accountability film school.

Financé par National Endowment for Democracy (NED), Accountability film school vise, selon le directeur du projet, à renforcer les capacités des jeunes et de faire une sensibilisation accrue des citoyens pour la consolidation de la démocratie, le vivre ensemble, l’alternance politique, l’engagement et la participation citoyenne. Cette initiative de Accountability Lab-Mali de sensibiliser sur la bonne gouvernance, à travers le film, fait suite à une première expérience avec le YALI_Film_School qui était financé par le U.S. Department of State, à travers l’Ambassade des Etats-Unis au Mali et qui a concerné 10 femmes au Mali et au Niger.

Publié à l’origine dans Le Jalon