Les responsables de l’Accountability Lab-Mali, ont procédé le 12 août 2021 à Faso Kanu, à la réouverture de leur siège. On notait la présence du directeur général de l’Anadeb, Abdoualye Kaya, des représentants de l’Oclei et des partenaires techniques et financiers de l’Accountability Lab-Mali.

La présidente du conseil d’administration de l’Accountability Lab-Mali, Mme Gnama Koné, s’est réjouie de voir ce nouveau joyau mis à la disposition d’Accountability Lab Mali. Pour elle, cet espace de partage, d’innovation, de création de solutions et de collaboration permettra de renforcer la capacité du personnel. Elle a invité toute la population à s’impliquer dans la lutte contre la délinquance financière et la corruption.

Le directeur pays d’Accountability Lab-Mali, Moussa Kondo, a fait l’historique d’Accountability Lab-Mali. Il a rappelé qu’Accountability Lab-Mali a été créée en 2016, qui travaille sur les questions de la gouvernance, l’incivisme.

Il célèbre aussi les fonctionnaires honnêtes et intégrés de l’administration publique afin d’encourager la qualité du travail bien fait avec honnêteté. Pour M. Kondo, en cinq ans, beaucoup de défis ont été relevés mais le chemin est long. Le directeur pays d’Accountability Lab-Mali regrette que chaque gouvernement vienne avec sa politique de lutte contre la corruption, mais pas de résultats.

Publié à l’origine dans Echos Medias